Accéder au contenu principal

5 DAYS OFF’ MUSIC 2019

Du 9 au 13 avril le concept 5 DAYS OFF’ MUSIC vous propose une série de 5 jours de concerts dans des 5 lieux insolites des communes de Stavelot et Trois-Ponts. Une invitation conviviale pour découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux sons, de nouveaux genres.

Info & rés : 0491/59 46 63 – 080/88 05 20 ou via la billetterie en ligne www.ccstp.be.
PAF: 7 € par concert | PASS 5 jours : 20 €

Mardi 9 avril. 20h

Local MJ de Francorchamps, Rue Emile Goedert

Annabel Lee+Ego&sEGO(&)S :
Une nouvelle formation liégeoise de six musiciens dont le style se colore de notes indie rock et melancofolk. Sur la toile d’une musique atmosphérique, leurs textes en anglais parlent de désillusion, d’amour, mais gravitent plus particulièrement autour de la réconciliation des extrêmes.

Annabel Lee :
Joyeusement foutraque et naïf, le groupe bruxellois Annabel Lee a, dès ses débuts en janvier 2017, pris le parti de ruer dans les brancards avec nonchalance. Un premier single nommé « Best Good Friend » surfe avec succès en radio et devient le porte-drapeau d’un premier EP fulgurant nommé « Wallflowers », véritable condensé de mélodies rock aussi pop que garage.

Mercredi 10 avril. 20h30

Bunker à Trois-Ponts, Rue des Hézalles 1a

Glauque2_Marie Périlleux_2019

GLAUQUE:
Plongé dans l’électronique, les états d’âmes poétiques de Glauque questionnent sans donner de réponses.
A bout de souffle, mots et sons s’entremêlent; entre colère et amour, entre révolte et calme, entre interrogations et certitudes, les mots déplacent les barrières et le groupe belge prend place là où le sale fait le beau.
Mots et sons s’entrechoquent dans une fulgurance synthétique.
Les passions s’enchaînent et se déchaînent.
Puis le silence…
Une fragile intimité nous replonge dans la tendresse presque rassurante de ceux qui cherchent à se convaincre.

Jeudi 11 avril. 20h

Local des Blancs-Moussis, Chemin du château 1

super ska light

Superska:
Avec Antoine Dawans – trompette, animation, danse | Antoine Lissoir – saxophones (baryton, alto), danse | Quentin Nguyen – claviers, animation, danse | Edouard « Doudou » Cabuy – batterie, animation, danse | Thibaut Nguyen – basse, danse. Entre improvisations habiles et thèmes accrocheurs, l’univers du groupe est spontané, festif et humoristique. Sur scène, la joie véhiculée est contagieuse. Distributeur de bonne humeur, Super Ska part au secours de votre dévorante envie de danser au son d’une musique irrésistiblement énergique.

Vendredi 12 avril. 20h

Chapelle St-Laurent, rue des îles 8

Tanaë+ABWAB

A Boy with a beard :
C’est l’alter ego d’enfant déguisé en homme de Sherban Vidick. Il y distille sa pop noire dans des paysages sonores, à la recherche d’une brèche d’où jaillit la lumière. Un voyage tout en relief, entre douceur et orage, entre calme et tensions. Un rêve d’ailleurs qui se dessine au creux d’une mélodie… Avec Sherban Vidick | Rémy Schwilden | Les frères Hidalgo.

Tanaë
C’est le nom d’artiste de Shana Seminara, une jeune chanteuse belge de 21 ans. Originaire de la région liégeoise, née d’un père sicilien et d’une mère belge, son univers musical est un mélange de mélodies pop et d’influences soul accompagnées de rythmes urbains. Baignée par la musique dès son enfance avec une maman mélomane, ses influences sont multiples : de Lauryn Hill à Björk en passant par Portishead, Lana Del Rey, JP Cooper ou encore Jain et Dua Lipa.

 

Samedi 13 avril. 20h

Salle Prume, Cour de l’Abbaye 1

The Feather

Mont Echo :
Thomas en tête-à-tête avec son instrument, esquisse un univers pop, sobre et sensible. En 2015, Il s’entoure de François Gustin (Girl in Hawaii). Les esquisses deviennent des titres forts, aux atmosphères mélancoliques, envoûtantes. Un an plus tard, il réunit un band : Bryan Hayart (Girls in Hawaii) Jimmy Piérot (Bacon Caravan) Creek, Justin Wansart (Volt Voice), Amandine Sepulchre (Mad Men’s Team). En 2017, Lily Rensonnet et Simon Médard créent la scénographie du spectacle. Ils impriment sur la toile un décor emmenant le spectateur au coeur d’un paysage imaginaire. Dans ce spectacle, la noirceur et la beauté bondissent. La vie se cogne sur elle. Voici son écho…

The Feather :
La musique de Thomas Médard, doucement rêveuse convie l’auditeur à un voyage mélancolique, à la croisée de chemins déjà arpentés par la pop onirique de Departement of Eagles, Syd Matters ou encore les BO de Tim Burton. La luminosité d’un Sufjan Stevens ou d’un Grizzly Bear s’y fond dans des atmosphères plus éthérées rappelant Daniel Elfman ou encore Eric Satie. De la pop pour vibrer, tourbillonner et s’envoler…

 

%d blogueurs aiment cette page :